Les capitelles en garrigue


   25 sept

Les capitelles en garrigue

La garrigue regorge de trésor, et les capitelles en font parties au titre du petit patrimoine local. Ces curieuses constructions en pierre sèche parfois relativement imposante sont disséminées en garrigue où dans les champs cultivés autrefois.

L’origine de ces abris est mal connu, mais jusqu’au siècle dernier ils servaient de refuge temporaire aux bergers et agriculteurs lorsqu ’ils étaient loin de leurs habitats permanent.

La technique de construction en pierre sèche nous vient indéniablement du fond des âges, avec des matériaux abondant pris sur place ou lors de travaux d’épierrement des champs. L’absence de mortier pour tenir durablement les pierres, obligeaient les constructeurs à entretenir périodiquement ces édifices pour éviter leurs destructions.

Aujourd’hui, beaucoup de capitelles sont ruinées du fait de la désertification rural que connait la garrigue. En effet, la difficulté de cultiver les terrasses souvent inaccessible en tracteur, les incendies, l’inutilité de ces abris ont eu raison de la plupart d’entre elles.

Heureusement, il reste quelques exemplaires bien conservés où rénovés par quelques passionnés qui ont su leur redonner leurs aspects originels. Ils existent autant de modèles que de constructeurs, même si la technique de conception est identique.

 

 

 

Voici l’exemple une très belle capitelle dans la garrigue Sernhacoise, avec son ouverture triangulaire originale. Ce genre n’est pas commun du fait de l ‘ouverture atypique, et qui démontre peut être l’absence d’une lauze comme fronton de porte pour soutenir le toit. Le propriétaire n’avait sans doute les matériaux adéquats pour lui donner une forme de porte standard.

 

 

 

 

 

La photo ci-dessus, nous montre une forme plus typique de capitelle avec un fronton en pierre de Vers (origine local) et cette forme en pain de sucre. Dans la région Nîmoise, les fronton sont généralement en lauze ( pierre plate assez fine) et les anciennes capitelles ce sont souvent transformées en mazets plus confortable. Vous pouvez découvrir cet édifice sur le sentier de la pierre à Vers pont du Gard, et bien d’autres choses encore…

Flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez réagir.

Réagissez