Comment bien préparer sa randonnée ?


   09 nov

Comment bien préparer sa randonnée ?

Les randonnées sans surprises n’existent pas, et bien préparer sa sortie est nécessaire pour en profiter pleinement. La région du Pont du Gard n’est pas particulièrement difficile pour la randonnée, mais une cheville tordue ou une chute peut très vite se révéler compliquer à gérer dès lors que l’on se trouve dans une combe éloignée et que la nuit arrive.

Il ne faut pas tomber dans un excès de prudence en vous surchargeant de matériels de survie et adapter votre kit en fonction du type de terrain, de la distance, et de la solitude des lieux.

Le minimum du kit doit comprendre de l’eau en quantité suffisante pour chaque personne ( sans oublier les enfants qui ne portent souvent pas de sac à dos ), quelques barres énergétiques ou fruits secs ( très énergétique pour peu de place ), une trousse de secours standard, un téléphone portable chargé, un sifflet ( bien pratique pour se faire repérer ).

Il faut étudier le parcours tranquillement de façon à noter des points de repères facilement identifiables sur le parcours ( Au cas ou il faudrait faire venir des secours ou évacuer un blessé ).

En période de chasse, il est important de suivre les indications des chasseurs sur place et de la signalisation. Les battues au gros gibiers sont les plus dangereuse, mais elles sont bien signalées. Il est à noter que la chasse au gros gibier dans le gard est ouverte du 15 août jusqu’à fin février voire plus en cas de dérogation.

Les battues ont lieux très souvent le mercredi, samedi, et dimanche. En revanche le mardi, la chasse est totalement fermé dans tous le département.

Bonne randonnée

Flux RSS 2.0 des commentaires. Les commentaires sont fermés.

Les commentaires sont fermés.